Les rotti ( naan sri lankais)

Les Rotti

 

Le rotti est une crèpe similaire aux naans indiens, mais il est utilisé sous plusieurs formes. Le coconut Rotti, dégusté généralement au petit déjeuner, avec de la confiture, ou des oignons au piment… Le rotti simple, une crèpe garnie à l’oeuf. Et enfin le rotti ( qui s’appelle aussi le rotti ) mais est sous forme de triangle, une sorte de samossa garni différemment selon les région mais généralement garni de légumes plutôt spicy.

 

Je vais vous donner deux recettes très simples, celle du coconut rotti et celle du rotti classique. Sachant que le classique sera plus simple à faire pour vous car les noix de coco ne courent pas les rues du côté de chez nous vous.

 

COCONUT ROTTI:

Recette 100% Bio super bobo!

Ingrédients:

  • 500 g de farine
  • 1 noix de coco marron
  • 1 cuillère à soupe rase de sel
  • 2 verres d’eau

 

 

Méthode:

  1. Cassez la noix de coco à l’aide de votre super nouvelle technique.
  2. Conservez et mixez la chair blanche et conservez l’eau.
  3. Versez la farine dans un grand récipient et mélangez la à la chair de coconut préalablement mixée. Arrosez le tout de jus de coco et mélangez.
  4. Diluez le sel dans un petit verre d’eau et ajoutez le à la préparation. Malaxez et ajustez ( + ou – d’eau) la pâte doit ressembler à une pâte a pain.
  5. Laissez reposer 10mn
  6. Etalez la pâte en forme de cercle d’environ 10cm de diamètre
  7. Faites cuire à feu doux sur une poêle anti- adhésive ( 2mn de chaque côté environ)
  8. Servez ceci avec de la confiture, du beurre ou bien tout ce que vous voulez.

Nous avons dégusté les notre avec une fondue d’oignon épicée, laissez moi vous dire que ça réveille mais c’est délicieux.

 

 

 

ROTTI CLASSIQUE:

Ingrédients:

  • 300 g de farine
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 250 mL d’eau
  • 30g de beurre
  • 60 mL d’huile végétale ( huile d’olive ou arachide selon vos gouts)

 

Méthode:

  1. Mélangez la farine et le sel dans un récipient. Creusez un puits.
  2. Ajoutez l’eau dans le puits et mélangez.
  3. Pétrissez 5 minutes afin d’obtenir une pâte uniforme.
  4. Divisez la pâte en 8 boules de tailles égales.
  5. Aplatir les boules une par une au rouleau a pâtisserie (fariner si besoin), et bien s’acharner afin que les crêpes soient le plus fines possible. Les enduire de beurre fondu.
  6. Cuire sur une poêle ou sur une plancha légèrement graissée, environ 2 minutes de chaque côté
  7. ( si vous souhaitez vous pouvez farcir ces crêpes et les rouler, ou les plier comme des samossa)

 

 

Allez le gluten c’est bon pour le moral.!

Le poisson tout con.

 

En France nous ne sommes pas très friands du poivre lorsqu’on cuisine le poisson, au Sri Lanka c’est tout l’inverse et c’est so good!

Un soir, on a atterri chez des locaux sans s’y attendre et la mama nous a cuisiné un poisson, c’était délicieux et voici donc la recette. Plus simple tu meurs alors Viviane si tu me lis, cette recette est pour toi !

Ingrédients:

1 cuillère à café de sel

1 cuillère a café bien bombée de poivre noir moulu

1 poisson blanc en darnes épaisses ( environ 140g/pers )

3 cuillères à soupe d’huile végétale, l’arachide fera l’affaire

 

Une petite pause artistique pour vous présenter le poissonnier de la ville d’Ella ❤️


Méthode:

1. Rendez vous chez votre poissonnier préfèré et demandez lui la quantité de poisson que vous désirez ( environ 120 grammes par personne) en darnes écaillées. ( bar, mulet ou autre )

2.Melangez le sel et le poivre et enduisez vos darnes de ce merveilleux mélange

3. Laissez macérer un demi heure

4. Faites chauffer l’huile dans une casserole et ajoutez y le poisson, il doit obtenir une belle coloration, en touchant le poisson vous saurez si c’est cuit ou non, il faut un peu tripoter la darne si c’est mou c’est pas encore prêt, 3 minutes de chaque côté devraient suffire.

5. Servez ça et arrosez le d’un peu de jus de citron ou citron vert.

Bon appétit bien-sûr !

Le Dhal

Le dhal est un plat très populaire au Sri Lanka, on en a donc déduit que de nombreuses plantations de lentilles corail étaient présentes mais pas du tout… Les lentilles sont toutes importées d’Australie. Pour la consommation de produits locaux on a pas vraiment tapé dans le mille mais bon…

 

Ingrédients:

Deux tasses de lentilles corail

1 cuillère a café de graines de moutarde

5 gousses d’ail

1/2 oignon rouge

1 piment vert

2 verres d’eau

1 cuillère à soupe de curry

1 cuillère à soupe de curcuma

1 cuillère à soupe de poudre de chili ( à ajuster selon vos goûts)

5 feuilles de curry ( petite feuille similaire au Laurier en apparence)

1 verre de lait de coco

 

Méthode:

  1. Laver les lentilles 3 fois à l’eau claire
  2. Faire chauffer une cuillère à soupe d’huile végétale dans une casserole
  3. Y faire revenir les graines de moutarde 1 minute
  4. Émincer l’oignon finement et les gousses d’ail et le piment grossièrement
  5. Faites les revenir dans l’huile chaude et ajouter les curry leaves.
  6. Ajouter les lentilles et bien remuer
  7. Ajouter les épices, remuer et mouiller à hauteur avec l’eau
  8. Couvrir et laisser cuire 10mn
  9. Ajouter le lait de coco et laisser cuire 5 minutes supplémentaires
  10. Goûter et rajouter de l’eau si les lentilles manquent de cuisson
  11. Saler à votre goût et servir

Le Dhal fait généralement partie du Rice & curry au Sri Lanka . Il se déguste donc n’importe quand à n’importe quel moment de la journée.
Si vous ne savez pas encore ce qu’est le Rice & Curry, rendez vous sur la page Sri Lanka de la section recette .

 

Special tips du jour:

Le Dhal est un plat typique pour les végétariens, les lentilles font l’effet d’une protéine si elles sont mangées avec du riz, ou autre sucre lent.

Une légumineuse + Une graine = Une protéine  ( ok j’arrête le jambon c’est décidé, ahah)

En espérant que ça vous ai donné la dhalle !

Sambol ( coconut salad)

Le Sambol

Le Sambol est une salade très fraiche qui fait partie des recettes de base Sri Lankaise !

Cette recette est très simple mais nous a beaucoup plu. C’est gourmand croquant, tout ce qu’on aime.

Ingrédients:

  • 1 noix de coco fraiche
  • 2 tomates
  • 1 oignon rouge
  • 1 cuillère a café de poudre de chili
  • 1 citron vert

( La poudre de Chili se trouve facilement dans les supermarchés asiatiques, indiens, mais si vous souhaitez la fabriquer la recette est simple )

Prendre les piments de votre choix et les laisser sécher, faites les frire dans de l’huile et mixez les plus ou moins finement selon la poudre que vous souhaitez obtenir.

 

Recette ( 10 mn ):

  1. Raper finement la noix de coco afin d’obtenir la base de la recette
  2. Ciseler l’oignon et les tomates
  3. Extraire le jus d’un demi citron vert
  4. melangez la noix de coco, les tomates, les oignons
  5. Assaisonez selon votre gout, un peu de sel, de poudre de chili selon votre amour pour le piment.

L’étape la plus compliquée de la recette est donc de raper la noix de coco!

Armez vous d’un tournevis et d’un marteau, observez bien votre noix et trouvez son petit trou.

Tapez dessus et la noix s’ouvre, conservez l’eau, retirez la membrane brune de la noix de coco et rapez le blanc avec une rape ou un mixeur.

 

 

Petite astuce secrète: 
Conservez un peu de chair de noix de coco, mixez la à de l'eau bouillante et vous obtenez un lait  de coco 
homemade!

 

Alors à vos coconuts les copains et à très vite pour une nouvelle recette!

Le Sambol

Le Sambol est une salade très fraiche qui fait partie des recettes de base Sri Lankaise !

Cette recette est très simple mais nous a beaucoup plu. C’est gourmand croquant, tout ce qu’on aime.

Ingrédients:

  • 1 noix de coco fraiche
  • 2 tomates
  • 1 oignon rouge
  • 1 cuillère a café de poudre de chili
  • 1 citron vert

( La poudre de Chili se trouve facilement dans les supermarchés asiatiques, indiens, mais si vous souhaitez la fabriquer la recette est simple )

Prendre les piments de votre choix et les laisser sécher, faites les frire dans de l’huile et mixez les plus ou moins finement selon la poudre que vous souhaitez obtenir.

 

Recette ( 10 mn ):

  1. Raper finement la noix de coco afin d’obtenir la base de la recette
  2. Ciseler l’oignon et les tomates
  3. Extraire le jus d’un demi citron vert
  4. melangez la noix de coco, les tomates, les oignons
  5. Assaisonez selon votre gout, un peu de sel, de poudre de chili selon votre amour pour le piment.

L’étape la plus compliquée de la recette est donc de raper la noix de coco!

Armez vous d’un tournevis et d’un marteau, observez bien votre noix et trouvez son petit trou.

Tapez dessus et la noix s’ouvre, conservez l’eau, retirez la membrane brune de la noix de coco et rapez le blanc avec une rape ou un mixeur.

 

 

Petite astuce secrète: 
Conservez un peu de chair de noix de coco, mixez la à de l'eau bouillante et vous obtenez un lait  de coco 
homemade!

 

Alors à vos coconuts les copains et à très vite pour une nouvelle recette!