Myanmar – Week III

Week III

Minga larbar les amis,

Abracadabra nous revoilà ! A l’aube de notre 6ème jour en Birmanie, et après trois jours de treck dans la campagne birmane, il est temps de vous faire croquer un peu. La Birmanie et nous c’est une belle rencontre, on peut presque parler de « love at first sight ».

IMG_1608

Day 1

Après quelques heures de vol et une escale a l’aéroport de Bangkok, nous voilà arrivées a Yangon. Notre auberge se situe dans le quartier chinois de la ville, elle n’est pas très glamour et les backpackers chinois qui y séjournent le sont encore moins (réveil en fanfare par des crachas, des mollards et autres spécialité pékinoises).

On ne reste qu’une journée a Yangon alors pas le temps de traîner, on part visiter la pagode Shawedon. Ça picotte un peu les yeux mais rien a dire, c’est magnifyque !

Pour le dej, comme tout baptou fragile qui se respecte et qui vient d’attérir en terre inconnue, on se réfère au bon vieux routard. Toutes les adresses indiquées sont fermées (il est 13h et les birmans déjeunent plutôt vers 11h) alors on tente le boui-boui local (mais pas celui que t’imagines dans ta tête, plus celui où ça sent le poney mort tu vois…). Et bah on a bien fait parce que malgré cette odeur d’animal crevé, le fried rice et les noodles sont à tomber.

A peine le temps de papoter avec les locaux qu’on doit déjà repartir pour attraper un bus de nuit pour aller à Kalaw, ville de départ des treks dans les montagnes birmanes. On est un peu à la bourre et surtout super loin de chinatown. Un taxi man qui décèle notre panique nous propose de nous rapprocher de l’auberge, il fait ça a la birmane, for free bien sur.

Yessss c’est partiiii pour 10 heures de bus de nuit ! On subi le même sort que les bagages et les denrées alimentaires, on est expédiées au fond du bus. Et qui est ce qui a les deux seuls sièges du bus qui ne s’allongent pas ? C’est bibi et bibi 👍

Mais bon c’est pas vraiment ça (ni la clim a 10 degrés) qui va nous empêcher de roupiller, depuis le début du voyage on s’endort a peu près n’importe où (train, bus, pick up, bateau, pirogue, aéroport, avion). On dort tellement bien dans ce bus qu’on se réveille a 4h30 du matin, heure d’arrivée a destination. Seul hic ; c’est pas la bonne destination man…On est au lac Inle alors qu’on était sensées arriver a Kalaw. Il fait super froid (genre 0 degrés) et on est d’humeur parisienne…alors petite gueulante en bonne et due forme poussée par l’ami Juju. Le conducteur du bus (qui reconnaît avoir un peu déconné sur l’itinéraire) accepte de nous payer un free pick-up jusqu’à Kalaw. On se réfugie dans un café de montagne local en attendant le pick-up man. On finira par arriver a Kalaw 3 heures après (non non ça va c’est passé vite on a pioncé).

Day 2

On est un peu explosées mais on a décidé qu’on commençait le treck aujourd’hui alors on s’y tient ! On choisi l’agence de treck « Sam’s trecking » et l’option 2 nuits / 3 jours de treck. Ils nous libèrent de nos gros backpacks qu’on retrouvera a l’arrivée (au Lac Inle). C’est parti pour 70 km de marche !

IMG_1666

Départ à 8 heures avec notre guide Youyou, et 4 autres personnes (un couple d’allemands super sympas et un couple de français super pas sympas). On commence par 4 heures de marche dans la jungle, on s’arrête pour déjeuner dans un restaurant népalais, on reprend notre marche et on dort chez les Danous, l’une des nombreuses ethnies du coin. Il fait très très froid le soir chez les Danous…alors on enfile TOUTES les affaires qu’on a dans nos petits sacs à dos (double t-shirts, double chaussettes, double pulls et même double culottes, on sait jamais ça peut servir). Comparé à nos amis les allemands, on est franchement venues en touristes…

Le repas nous est servi à l’heure anglaise (18h30), à la bonne heure d’ailleurs parce qu’on mourrait de faim.

A l’heure birmane (19h30) on est dans nos lits, enfin plutôt sur nos nattes. On s’enroule en mode fajitas dans les couvertures et on essaye d’oublier qu’il fait 0 degrès (ça nous apprendra à nous plaindre quand il fait trop chaud tiens!).

Day 3

La nuit a été ruuuude (on a eu super froid au nez, c’est pour te dire) mais le paysage au réveil est magique.

A 7h30 pétantes on est repartis sur les sentiers birmans, Youyou ouvre la marche en chantant du Rihanna, « shiiine bright like a diamonnnnnnd » …improbable !

En partant on était frigorifiées mais ici la température monte vite … à 9 heures il fait déjà 25 degrés au soleil (du coup on s’octroie le droit de râler un peu mouhahaha). Le paysage se transforme ; champs de chili, champs de blé, cultures de gingembre, sentiers de terre rouge et cactus.

Pour le dej Youyou nous prépare des Shan noodles et des samosas, et pendant ce temps là on en profite pour aller faire un tour au marché, notre endroit préféré.

Le moment fort de l’après-midi c’est notre baignade dans une petite rivière de montagne, qui nous donne un petit coup de fouet (et un petit coup de propre aussi parce qu’on s’est pas lavées depuis *** jours…longtemps).

Pour notre deuxième nuit on est accueillis par les Palaw, qui nous cuisinent un rice and curry very tasty. Cette nuit la est encore plus rude que la première mais heureusement on se marre bien avec Franck et Paul, nos potes les allemands.

Day 4

C’est notre dernier jour de marche ! On avance comme des cabris, ça y est on a pris le plis. La marche en valait la peine, on découvre le magnifique lac Inle, ses pêcheurs agiles et ses jardins flottants. On a un peu les boules de quitter notre petite Youyou, qui elle recommence le même treck le lendemain matin avec une autre équipe…hard knock life.

Après une ballade en pirogue sur le lac, on débarque en bombe au Bright Hôtel avec une seule idée en tête ; laver toutes nos affaires. On vide l’intégralité de nos sacs dans des bacs à la réception et on part prendre LA douche de notre vie. L’odeur du savon dove est un kiff inexplicable.

 Day 5

Après une bonne nuit de sommeil dans un lit avec un oreiller, Juju part chez Miu-miu pour prendre un cours de cuisine pendant que Mahé s’aventure dans la ville, et étrange coïncidence qui mérite d’être mentionnée ; elles se rencontrent au marché. Juliette revient quelques heures plus tard, enchantée, avec pleins de nouvelles recettes (qui sortiront bientôt dans les bacs).

Il est déjà temps de partir pour explorer d’autres horizons. Adaptes des bus de nuit, on part en direction de Bagan en compagnie de deux françaises murgées au mijotos nous distraient pendant une bonne partie du voyage.

Day 6

A nous les temples de la belle Bagan ! On loue un petit scoot électrique (qu’on envisage de ramener à Paris) et on sillonne la ville. Et là c’est le drame…au détour d’un petit marché local on se concerte et après mure réflexion on décide de vous faire le plus beau des cadeaux.

img_3519

Ce qui se passe en Asie reste en Asie.

Day 7

Aujourd’hui c’est le grand jour pour Juju, elle va enfin faire de la montgolfière (« merciiii les copines »). Réveil a 5h00 du matin pour assister au levé du soleil dans les airs. Malgré un ciel un peu nuageux c’est juste magique! Petit upgradage surprise dans un ballon avec 4 personnes seulement au lieu de 18, croissants et champagne pour le petit dej, ya pire.

De son côté Mahé s’engouffre en scooter dans les chemins de sable. Elle trouve LE spot, grimpe au sommet d’un temple, se fait son petit levé de soleil privé.

On est comblées !

Day 8

Bagan c’est fini…direction Mandalay !

La ville nous rappelle un peu Colombo, ça grouille et ça pue les pots d’échapement, mais les gens sont beaucoup plus cool. Niveau auberge on est pas mal tombées, we have a fucking private rooftop !

img_3506-1

Let’s go pour diner au night market (on est un peu devenues des poules) malheureusement c’est pas encore la night alors rien a manger, un bon fried rice, 2 ou 3 bières et au lit.

Day 9

Reveil plutot tardif comparé a d’habitude, on part à la recherche d’un chauffeur/guide et on rencontre Mango, qu’on surnomme Carlos parce que le bougre a un bon gros ventre de femme enceinte…

Carlos nous trimballe donc dans tout les attrapes touristes aux alentours de la ville et nous comme deux touristes dignes de ce nom, on est ravies… Magnifique coucher de soleil, back to bed et dodo.

Day 10

Chopage de la navette gratuite pour l’aéroport (on est vraiment des radines malines) malheureusement il n’y a qu’une navette par jour, on poirotte donc 3 bonnes heures à l’aéroport… Juste le temps pour manger un fried rice dégueu dans le seul resto de l’aéroport.

(…)


 Nous voilà en Thailande, Juju a perdu son passeport il y a deux heures au MBK mall de Bangkok … Va-t-elle le retrouver ?  La réponse au prochain épisode !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s